Statements

 

Déclaration de M. Mondo Yamamoto

Conseiller, Mission Permanente du Japon auprès des Nations Unies

 

138 de l’ordre du jour : Barème des quotes-parts pour la répartition des dépenses

des Nations Unies

 

 Partie principale de la 68ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies

 

4 Octobre 2013

 

M. le Président,

 

            Je voudrais tout d’abord exprimer ma reconnaissance envers M. Bernardo Greiver, Président du Comité des Contributions, pour sa présentation du rapport établi par le comité, ainsi que M. Lionelito Berridge, Chef du Service des contributions et de la coordination des politiques, pour sa présentation du rapport établi par le Secrétaire-Général sur les échéanciers de paiement pluriannuels.

 

M. le Président,

 

            En tant que deuxième plus grand contributeur financier aux Nations Unies, le Japon attache un intérêt particulier à la question sur le barème des quotes-parts. Le Japon s’est entièrement acquitté de ses contributions, malgré le fait que le pays traverse une difficulté économique et financière.

 

            Ma délégation juge qu’il faut respecter et maintenir le principe de base selon lequel chaque Etat Membre des Nations Unies devrait payer sa quote-part en fonction de sa « capacité de paiement. »

 

M. le Président,

 

            Tout en tenant compte de l’évolution de la situation économique mondiale, nous devons trouver une méthode de calcul qui reflète davantage la capacité réelle de paiement de chaque Etat Membre de façon à ce que leurs contributions soient plus équitables et basées sur les données disponibles, qui sont les plus récentes, les plus complètes et les plus comparables. Ma délégation souhaiterait participer activement à l’élaboration de cette méthodologie, afin que tous ensemble nous puissions parvenir à un consensus garantissant la pérennité de l'Organisation.

 

            Quant à l'Article 19 de la Charte des Nations Unies, ma délégation approuve les recommandations du Comité des Contributions relatives aux dérogations à son application, tout en encourageant les Etats Membres ayant accumulé des arriérés de contributions pouvant entraîner l’application de l’Article 19 de la Charte à envisager la possibilité de présenter des échéanciers de paiement pluriannuels.     

 

Je vous remercie, M. le Président.

 

Sitemap | Legal Matters | About Accessibility | Privacy Policy
Copyright ©2012 Permanent Mission of Japan to the United Nations
The Permanent Mission of Japan to the United Nations
866 U.N. Plaza, 2nd Floor, New York, NY 10017
japan.mission@dn.mofa.go.jp